Accepter ce que l'on est...?

Publié le par Snakeyenat

Accepter ce que l'on est...?

J'ai toujours eu beaucoup de difficulté, je crois, avec ce concept. J'ai aussi de la difficulté à comprendre ce que laisser briller ma lumière veut dire. La même chose avec laisser tomber les masques ou encore la théorie qui dit que dès l'instant où on s'aime, on se sent entièrement à notre place à chaque instant, à chaque moment, à chaque endroit. Peut-être que je me connais mal ?

 

J'ai longtemps cru qu'il fallait se "battre" pour faire accepter qui l'on est aux autres... Probablement parce que c'est ce que j'ai appris et c'est ce que j'ai toujours fait. Et parce que je me suis très souvent retrouvée dans des situations où j'étais confrontée à des gens qui arrivaient toujours à me contredire lorsque j'essayais de me faire valoir. Je devais me défendre ! 

 

Il n'y a pas si longtemps, j'ai dit à mon ancien gestionnaire que ma zone de confort est plus grande que celle de la plupart de mes collègues. Il m'a tout simplement répondu que je manquais de respect à mes co-équipiers... 😠😳

 

Depuis ce temps, je me pose beaucoup de questions... Est-ce que c'est prétentieux de dire que ma zone de confort est plus grande que celle des autres ? Est-ce que je manquais vraiment de respect à mes collègues ? Est-ce que mon gestionnaire, lui, ne me manquait pas de respect en voulant, à tout prix, me garder dans ma zone de confort ? Est-ce qu'il n'essayait pas de me "rabaisser au niveau" des autres ? Est-ce que je rabaissait les autres en affirmant que ma zone de confort est plus grande ? Est-ce que j'aurais dû accepter d'en faire moins pour donner le sentiment que je reste dans ma zone ou pour ne pas avoir à etre reconnue ? En quoi ça dérange un gestionnaire que ma zone de confort soit plus grande que celle des autres ? Ce n'est pas le rêve des gestionnaires ? Trouver des employés qui veulent toujours en faire plus ? Est-ce que j'aurais dû rester, malgré tout, dans cette équipe ?

 

Ce n'est pas évident de s'assumer et d'accepter nos forces et nos faiblesses lorsque nous sommes constamment évalués. Et ce l'est encore moins lorsque l'évaluateur se sent menacé. Comment aurais-je pu garder ma place, quand j'ai le sentiment que ce que je suis, dérange ? Comment rester en poste, avec une soif de reconnaissance ?

 

J'ai choisi, bien malgré moi, de changer d'emploi, mais je reste avec un goût amer. 💔

 

J'imagine que je suis en train de faire l'apprentissage de l'amour inconditionnel... De moi 🌹❤️

Publié dans Mes reflexions

Commenter cet article